Protocole pour arrêter de fumer par acupuncture à Genève

Sans une vraie volonté d’arrêter de fumer, il est difficile d’y arriver quelque soit la méthode.

L’acupuncture va aider en réduisant ou supprimant les effets secondaires indésirables lors de l’abandon de la cigarette. En effet, si ces sentiments de manque n’existaient pas, il serait plus facile d’arrêter de fumer.

Les fréquents symptômes qui apparaissent après l’arrêt de la cigarette sont les suivants :

– Irritabilité, contrariété, salivation, fatigue, nausée et somnolence.

La cigarette endommage les systèmes digestif, nerveux et endocrinien (hormones), la respiration et le cœur.

Le principe de traitement est de rendre la vitalité au corps et de soulager les symptômes d’abstinences.

Pour que le traitement avec l’acupuncture déploie tous ses effets, il est recommandé d’arrêter la cigarette au moins 10 jours avant le premier traitement afin d’exacerber les symptômes les plus gênant. Si ce délai est trop long à tenir, il faudrait essayer au moins 3 jours sans cigarettes.

Si après la première séance, l’envie de fumer est toujours présente, on ajoutera l’auriculothérapie.

Nombre de séances recommandées pour un traitement complet:

– 10 séances (2 séances par semaine)

Résultats ressentis après 1 à 3 séances :

– amélioration du système respiratoire et du sommeil, arrêt de la cigarette.

Pour les personnes qui ont plusieurs années de consommation de cigarette ou d’une grande quantité journalière, il est possible que la consommation baisse ce qui est déjà un bon début.

Nombre d’aiguilles utilisées :

– sur le corps, entre 5 et 7 aiguilles

– sur l’oreille, entre 6 et 8 aiguilles