La méthode d’équilibre du Dr. TAN

Dr R. TehFu TAN (RIP 2015) était une personne généreuse et déterminée. N’ayant pas eu la chance de suivre son enseignement de son vivant, j’ai pu apprendre avec son fidèle disciple, Dr Delphine Armand.

Dr TAN, Taïwanais ayant fait carrière aux Etats-Unis, a synthétisé des principes de médecine traditionnelle chinoise pour élaborer une méthode logique et relativement simple.

Il a pu éprouver ses traitements pendant plus de 30 ans en clinique et a dédié la seconde partie de sa vie à transmettre sa méthode à travers des séminaires de formation sur les cinq continents. Son but était de rendre l’acupuncture accessible au plus de gens possible et de permettre aux acupuncteurs d’obtenir de bons résultats rapidement.

De primes abords, la méthode est simple et son application est aisée pour soulager des douleurs avec des résultats quasi instantanés.

Le traitement commence par un diagnostique des méridiens. Cela signifie la participation active du patient pour indiquer l’endroit précis de sa douleur au sens large. Une fois le point ou la zone douloureuse identifiée, le praticien va tester différents points sensibles correspondants à différentes possibilités de stratégie de traitement. Selon les réponses du patient, une stratégie va être choisie et le traitement par les aiguilles peut commencer.

En résumé, Dr TAN présente également sa méthode sous « Acupuncture 1, 2, 3 » correspondant à 3 étapes fondamentales pour traiter une douleur:

  1. Localiser la douleur, gêne, inconfort, etc. = identifier le méridien malade/défaillant
  2. Déterminer la meilleure stratégie = identifier le méridien équilibrant
  3. Puncturer les points = identifier les points sensibles ou équilibrants

Cette approche, basée sur les écrits anciens, est innovante car la démarche constante, fonctionne avec des résultats très rapides.

La zone douloureuse n’est jamais piquée. Ainsi elle peut-être sollicitée pour évaluer l’amélioration.

Les autres moyens de diagnostiques comme le pouls ou la langue peuvent être utilisé pour orienter son choix de stratégie.

Le succès de la méthode du Dr TAN peut aussi s’appliquer pour des douleurs multiples ou des problèmes émotionnels ou saisonniers.

L’approche 1-2-3 reste identique mais le choix des points est plus complexe.

Après avoir discuter avec différents praticiens lors de mes formations, je suis convaincue par cette approche  et c’est dans cette voie que je vais approfondir mes compétences.

Mes résultats obtenus avec mes patients sont également très prometteurs et m’encourage dans cette pratique.

La fréquence de traitement

Selon cette méthode en particulier, le traitement devrait être « plus fort que la douleur ». Cela signifie qu’il faudrait débuter un traitement de manière intense soit 2 à 3 séances par semaine pendant 1 à 4 semaines selon les résultats.

L’idée est que la douleur ne doit pas revenir entre 2 séances.

Si tout va pour le mieux, les séances peuvent gentiment s’espacer et nous sommes en phase de stabilisation à raison 1-2 séances par mois pendant 3 mois environ.

Puis idéalement, il faudrait une séance d’entretien après 3 ou 6 mois du dernier soin.

Globalement, le nombre important de séances en début de traitement raccourcis le temps de guérison à moyen terme.

En moyenne, il faut compter une vingtaine de séances pour les 3 phases.

 

 

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.